Le monde passionnant et créatif des plâtriers-constructeurs à sec

 

Les plâtriers-constructeurs à sec sont les artistes du bâtiment. Leur métier ne se résume pas à enduire des murs et des plafonds, mais offre une multitude de tâches intéressantes et de techniques de travail exigeantes. Ce métier varié est parfait pour les jeunes gens créatifs avec un goût pour la technique, qui n’hésitent pas à s’atteler à la tâche, aiment apprendre sans cesse de nouvelles choses et apprécient le mouvement. La formation en trois ans avec diplôme CFC ou l’apprentissage d’aide-plâtrier AFP offrent à un/e apprenti/e tout ce dont il/elle a besoin pour réussir son avenir professionnel.

Je souhaite devenir plâtrier-constructeur à sec – Profil de métier

 

Le métier de plâtrier comme artisanat traditionnel existe depuis plus de 4000 ans. Cette profession est un pilier important dans la conception individuelle et le travail de qualité dans le secteur de la construction. La profession moderne de plâtrier englobe tous les travaux classiques de plâtrerie, construction à sec et travaux de façades. Les plâtriers/constructeurs à sec sont spécialisés dans l’aménagement, la protection et l’amélioration de pièces en intérieur et en extérieur.

 

La formation avec diplôme CFC dure trois ans et l’apprentissage avec attestation pour devenir aide-plâtrier dure deux ans. Ces formations transmettent des méthodes de travail professionnelles dans des entreprises de formation qualifiées et sont complétées par des cours interentreprises dans des centres de formation. Les apprentis se rendent à l’école professionnelle pour suivre des blocs de cours organisés sur des semaines. Des connaissances qu’ils devront appliquer dans l’entreprise de formation leur sont enseignées. Une fois qu’ils ont obtenu l’examen de fin d’apprentissage, les apprentis obtiennent un certificat fédéral de capacité de plâtrier-constructeur à sec CFC ou une attestation fédérale d’aide-plâtrier AFP.

 

Les personnes intéressées par le métier doivent avoir terminé leur scolarité obligatoire (y c. trois ans au second cycle). Nous recommandons d’effectuer le basic-check (www.basic-check.ch) dans l’un des nombreux centres d’évaluation, ainsi qu’un stage d’observation d’au moins trois jours auprès d’une entreprise de plâtrerie.

 

Les personnes souhaitant en savoir plus sur la formation ou qui recherchent une place d’apprentissage près de chez elles trouveront de plus amples informations ici: www.devenir-platrier.ch